La Bête

CoproductionJM France
Deux violons pour quatre pattes

Un spectacle Les Tsapluzaïres – Compagnie l’Excentrale

Les Tsapluzaïres – Compagnie l’Excentrale
(Auvergne-Rhône-Alpes)
Simon Guy violon, mandoline, banjo, récit, voix
Romain Maurel violon, récit, voix

D’après le récit et les peintures de Gérard Lattier
Regard extérieur et aide à la dramaturgie Jean-Luc Guitton et Robin Vargoz
Musique Airs traditionnels du Massif central, compositions et improvisations

Un spectacle de la compagnie l’Excentrale, en coproduction avec les JM France et la Fédération des Foyers Ruraux de la Lozère

Conditions techniques spécifiques
cf. onglet «téléchargement» conditions techniques générales

Noir indispensable (projection)
Scène 6 x 7 x 4 m (hauteur)
Sonorisation Console / Façade / 2 micros statiques
Lumières Plan de feux simple

Quelque part dans les forêts du centre de la France, au milieu du XVIIIe siècle, une suite d’attaques mortelles accable les paysans : c’est la panique en Gévaudan, la trouillasse sur la montagne !
Cette bête qui échappe aux armées du Roi, qui est-elle ? Un monstre fantastique, un chien dressé, un complot des uns et des autres ?
Pour tenter d’y voir plus clair, deux colporteurs d’aujourd’hui, armés de leurs instruments à cordes, de leur bagou et d’une série de peintures édifiantes, livrent leur version des faits. On s’y perd, on s’y retrouve, on frissonne et on rit.

Dans leurs bagages, ils charrient aussi des musiques répétées, déformées, réinterprétées, aux côtés des mots, des émotions et du verbe qui fut au commencement. Entre leurs mains, elles reprennent vie au fil d’un récit universel et haut en couleur : celui des pays qui existent et de ceux qui n’existent pas.

comments powered by Disqus