Réjouissances du Palais

Musique gastronomique à la cour de Versailles

Un spectacle de La compagnie Volte Quarte

La compagnie Volte Quarte
(Bretagne / Grand Est)
Chrystèle Spinosi voix, jeu, direction artistique
Clara Fellmann viole de gambe, jeu
Jérôme Bertier clavecin, jeu

Regard extérieur Annie Lucas
Musique Airs de cour français des XVIIe et XVIIIe siècles (Lully, Charpentier, Cambert, Couperin…)

Un spectacle AReDeM et La compagnie Volte Quarte
Avec le soutien du Département des Côtes d’Armor et de la Région Bretagne

Conditions techniques spécifiques
cf. onglet «téléchargement» conditions techniques générales

Scène 4 x 4 m
2 pupitres, 2 chaises
Clavecin (en dernier recours, les artistes peuvent apporter un clavecin)
Un panier garni de légumes frais
Sonorisation Console / Façade
Lumières Pleins feux chaleureux

Loin du speed dating, des jingles et des fast food, Réjouissances du palais nous offre une plongée dans un temps de délices fastueuses, une trêve musicale où la Grande Histoire jongle avec les anecdotes.
Plus qu’un concert, on y joue, raconte et chantonne un certain esprit français teinté de galanterie, de musique, de littérature et d’art culinaire.
Sait-on en effet qu’il se joua à la cour de Versailles une véritable révolution gastronomique ? Notre trio lève ainsi le voile sur l’exquis du chocolat et du champignon de Paris, la noblesse du chou, les histoires à l’eau de rose, la malfaisance d’une poire et la folie de la chantilly…
Deux doigts de Lully, une once de Le Camus, trois grammes de Couperin… Comme autant d’arômes et d’épices, la musique assaisonne tout ce menu savamment concocté dont chaque bouchée raconte un Versailles à nul autre pareil.

comments powered by Disqus