Gigambitus

Tribulations d’une contrebasse et d’un ukulélé

Un spectacle de La Dôze Compagnie

La Dôze Compagnie
(Auvergne-Rhône-Alpes)
Mathias Chanon-Varreau ukulélé, chant
Julien Moneret contrebasse

Musique Standards de jazz et pièces classiques revisitées, chanson française, compositions

À l’ombre des « stars » de la famille, la guitare et le violon, voici deux instruments à cordes qui méritent le détour… bien qu’une différence de taille les sépare : leur taille !
Entre la géante de l’orchestre symphonique et son tout petit cousin des îles, l’ambitus* est en effet énorme ; mais faut-il être semblable pour s’entendre ? Certainement pas !

Ensemble, Mathias et Julien ne sont pas seulement drôles : toute la palette des émotions est au bout de leurs doigts, et leur implacable virtuosité donne des lettres de noblesse à ce duo improbable, au répertoire teinté de multiples influences, du classique au jazz manouche, et même de quelques chansons par lesquelles un troisième
instrument se faufile pile entre les deux autres : la voix.
Un hommage irrévérencieux et tendre aux professeurs, aux professionnels et à tous les apprentis musiciens, du plus petit au plus grand !

(* étendue de la note la plus grave à la plus aiguë)

comments powered by Disqus