Du baroque au contemporain

La Forêt traversée

CoproductionJM France
Conte dansé

Un spectacle de la compagnie Sous la peau Brumachon-Lamarche

Cie Sous la peau Brumachon-Lamarche
(Nouvelle Aquitaine)
Benjamin Lamarche ou Aurélien Bednarek danse
Arthur Orblin danse
Byron Wallis violon
Chorégraphie Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
Musique Bartók, Ben-Haim, musique klezmer


Coproduction Cie Sous la peau Brumachon-Lamarche / JM France
En partenariat avec le Centre chorégraphique national de Nantes - Ambra Senatore, la Ferme de Villefavard en Limousin - Centre de Rencontres Artistiques et la Métairie des Arts
Avec le soutien du ministère de la Culture et des centres culturels municipaux de la Ville de Limoges

 

 

 

Prochaines dates

14/02/2019 RODEZ (12) Scolaire
14/02/2019 RODEZ (12) Scolaire
15/02/2019 RODEZ (12) Scolaire
15/02/2019 RODEZ (12) Scolaire
03/04/2019 FLERS (61) Scolaire
03/04/2019 FLERS (61) Scolaire
04/04/2019 FLERS (61) Scolaire
04/04/2019 FLERS (61) Scolaire
Plus de dates

Dans cette chorégraphie pour trois personnages (deux danseurs et un violoniste), la danse dessine une légende : celle des « trois sans toit ». Trois créatures mi-hommes, mi-bêtes  au croisement des âges et des chemins, unis pour rester humains. Trois figures virevoltantes au son du violon ; trois vagabonds vivant dans l’instant présent avec l’espoir et l’élégance des voyageurs. Avec eux, la forêt se traverse comme un parcours de vie, où la clarté succède à l’obscurité.

Cinq ans après Les Chaises ? et une fabuleuse aventure avec la compagnie Pietragalla, les JM France mettent de nouveau la danse contemporaine à l’honneur, en s’associant cette fois aux chorégraphes Claude Brumachon et Benjamin Lamarche. Une invitation en forme d’heureuses retrouvailles, pour ces artistes qui fourbirent leurs armes au Jeune Ballet de France et qui font le pari aujourd’hui d’un conte dansé en format de poche et à hauteur d’enfant, à emmener sur toutes les routes de France.

Atelier

Rencontre avec les artistes
Découverte du mouvement

comments powered by Disqus