Du baroque au contemporain

Galileo Galilei

CréationJM France
Petit bond dans l'infiniment grand

Un spectacle de Stéphanie Petibon et Florence Bellaicou

Bandeau - Galileo Galilei (2019)

L’Académie des Lynx (Île-de-France)
Florence Beillacou récit, chant, synthétiseur
Stéphanie Petibon luth, récit, chant

Mise en scène Florence Beillacou
Création lumières Dan Imbert
Musique musique italienne des 16 et 17ème siècles et compositions originales

Production JM France

En partenariat avec la MJC Boby Lapointe (Villebon-sur-Yvette)

Avec le soutien de la Sacem

Normal
 0

 21

false
false
 false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:»Tableau Normal»;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:»«;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
 font-family:»Calibri»,»sans-serif»;}

Durée → Scolaire et Familiale 50 min
Jauge → 300 spectateurs maximum, accompagnateurs inclus

« Ici, le corps lunaire est entouré d'un orbe vaporeux ; l'œil est atteint depuis les régions médianes de la Lune... » Lunette braquée sur le ciel, Galileo Galilei n'en revient pas : la lune n’est pas lisse comme on lui a appris, mais trouée de cratères !

En pleine Renaissance, Galilée fait plusieurs découvertes majeures, et comme souvent chez les scientifiques, il les fait en musique, grâce à son père et son frère, tous deux joueurs de luth.

À travers un dialogue imaginaire entre le grand astronome et une enfant d’aujourd’hui, ce spectacle nous replonge dans cette époque extraordinaire où les arts s’entremêlent. Main dans la main, dans une succession de tableaux, ils vont explorer les mystères des planètes et de l’Univers.

Au son de musiques originales et de partitions d’époque, œuvres de Michelagnolo et Vincenzo Galilei, Stéphanie Petibon et Florence Beillacou signent un spectacle léger et actuel, rempli d’astuces et de poésie, pour rêver au temps et à l’espace.

comments powered by Disqus